Économie en tant que facteur de développement

L'économie est l'une des disciplines scientifiques ayant contribué au rayonnement de l'humanité. Elle est même considérée comme un ensemble d'indicateurs pouvant permettre de mesurer le bien-être des individus. Vous vous demandez beaucoup de choses sur l'économie ? Que fait-elle pour le développement de l'homme ? Cet article répond à vos préoccupations.

En quoi consiste l'économie ?

L'économie bien qu'étant une discipline théorique, notez bien qu'elle est aussi très applicable avec des effets perceptibles. Ainsi d'une part, elle consiste à rechercher les causes de la pauvreté et du sous-développement. D'autre part, elle recherche les solutions à mettre en œuvre pour faciliter le développement de l'homme. En d'autres termes, l'économie mène une lutte contre la rareté. Tout en permettant à l'homme de satisfaire ses besoins. Lesquels comme vous le savez sont de plusieurs sortes. Les besoins de survie qui concernent le manger, le boire, le logement et la santé. Et les besoins secondaires qui englobent l'épanouissement, le confort et l'estime de soi.

Économie et développement

L'économie du développement est perçue comme une discipline à part entière de l'économie. Elle a connu une progression à la fin de la deuxième guerre mondiale. Puis cherche à mettre en place des méthodes, des outils pour évaluer la croissance des pays surtout les pays en voie de développement. Et ce en partant du principe selon lequel, tout développement résulte de l'acquisition d'une croissance économique dans le long terme. Et contrairement toute croissance engendrerait le recul de la pauvreté et favoriserait le bien-être des individus. Donc de là, l'économie veut faire apparaître les fondements de la croissance.

A lire :   Économie au centre de l'existence humaine

Économie au cœur de la société

L'économie en tant que facteur de développement est donc bien au cœur de la société humaine. Sachez que son universalité fait d'elle un outil précieux dont l'humanité se sert pour résoudre des problèmes sociaux préoccupants. Tels que le chômage, la famine, les conflits, les crises sanitaires, les catastrophes naturelles et climatiques et les inégalités sociales.